Les 5 bonnes pratiques pour un bâtiment éco-responsable

Publié le

Etudier l’emplacement de la structure

Pour repenser un bâtiment de manière éco-responsable, il faut prendre en compte sa situation géographique :

  • L'importance du climat. Selon l’exposition au vent, l’ensoleillement ou encore l’humidité, les besoins d’isolation de la structure ne sont pas les mêmes.
  • Penser l’orientation de manière stratégique. Par exemple, les pièces qui nécessitent beaucoup de lumière ne doivent être logiquement pas orientées au Nord.
  • La proximité avec les transports et les lieux que fréquentent les occupants sont un plus. Cela permet d’atténuer les émissions liées aux transports. Mais dans le cas d’une rénovation ce critère ne peut être modifié

Le climat, l’orientation, les transports et commodités sont donc des éléments à prendre en compte pour repenser le bâtiment de manière éco-efficiente.

Choisir des matériaux éco-responsables

Opter pour une architecture écologique suppose donc l’utilisation de matières non polluantes  et recyclables :

  • Le Bois : Il est mieux de choisir du bois qui ne soit pas transformé, orientez-vous de préférence vers du bois massif.
  • La Terre crue : Remplace le ciment et le béton, des matériaux très polluants. Elle est recyclable et renouvelable et permet aussi de réguler l’humidité de l’air.
  • L’Argile : Les avantages sont similaires à ceux de la terre crue qui en contient généralement.

Isoler le bâtiment

L’isolation de votre bâtiment est un axe primordial en termes d’économie d’énergie. Il faut être sûr que les différents ponts thermiques soient bien isolés :

  • Murs
  • Sous-sol
  • Combles perdus ou aménageables

Assurer une bonne isolation de l’immeuble évite la déperdition de chaleur et donc une surconsommation énergétique.

Adopter les gestes éco-responsables

Un  bâtiment éco-responsable est un bâtiment dans lequel vos habitudes ne détériorent pas votre environnement et ont un faible impact sur celui-ci.

Pour limiter la pollution atmosphérique et les émissions de gaz à effet de serre, il existe des gestes faciles à mettre en place comme l’usage que nous avons du numérique est déjà un point important :

  • Ne pas laisser son écran allumé lorsqu’on s’absente même temporaire (pour déjeuner, une réunion ou autre)
  • Veiller à bien éteindre son matériel informatique à la fin de sa journée et de son utilisation (que ce soit l’écran, l’unité centrale, imprimante, etc.

Pour une entreprise, il est important de bien choisir ses fournisseurs. Il faut prendre en compte les risques sociaux et environnementaux.

En diminuant ses déchets, on pollue moins. Dans une perspective zéro déchet, différents gestes peuvent être appliqués :

  • Réduire sa consommation de plastique : vous pouvez privilégier des produits recyclables ou sans matière plastique.
  • Mettre en place un système de tri et de recyclage.
  • Donner une seconde vie au matériel que vous n’utilisez plus.

Réaliser un bilan énergétique

Pour mieux  orienter les améliorations à effectuer pour rendre votre bâtiment éco-responsable, il est intéressant de faire son bilan carbone. Celui-ci vous permettra de mieux diagnostiquer les émissions produites par vos locaux et d’établir des axes d’amélioration. Ainsi, vous saurez quels points améliorer lors de vos travaux de rénovation durable.