Véranda bioclimatique : présentation, avantages, législation,…

Photo d'une véranda bioclimatique et d'un homme sur une terrasse

Qu’est-ce qu’une véranda bioclimatique ?

Le concept du bioclimatique consiste à exploiter les conditions climatiques environnantes pour produire de l’énergie. Une véranda bioclimatique va ainsi absorber la lumière du soleil et la convertir en énergie thermique. La chaleur emmagasinée dans les murs de la véranda au cours de la journée va ensuite être restituée à l’intérieur de la maison durant la nuit. Ce type de véranda permet de réguler la température de l’ensemble d’une habitation et va ainsi compléter, voire même remplacer certains systèmes de chauffage traditionnels.

Le fonctionnement de ces vérandas diffère selon leur emplacement. Dans une région froide, la véranda bioclimatique sera équipée d’un nombre important de vitres afin de capter un maximum de lumière dans la journée. À l’inverse, dans une région chaude, la véranda pourra être équipée d’un système de modulation de la lumière pour éviter les surchauffes, notamment lors de la période estivale.

Label Bâtiment à Basse Consommation

Les avantages de la véranda bioclimatique

Une solution aux enjeux climatiques croissants (ou respect de l’environnement)

Le XXIème siècle est sans aucun doute celui des enjeux climatiques et énergétiques. La hausse du coût des énergies et la volonté de protéger l’environnement ont un fort impact, en particulier sur le monde du bâtiment. Pour répondre à ces enjeux, il existe aujourd’hui des solutions innovantes à l’image des BBC (bâtiments à basse consommation énergétique). Les vérandas bioclimatiques s’intègrent ainsi parfaitement dans ces maisons à basse consommation énergétique.

Utilisant au maximum la lumière naturelle et la chaleur du soleil, la véranda bioclimatique permet de réaliser des économies d’énergie. Elle utilise des matériaux durables et respectueux de l’environnement. Elles sont souvent construites en bois, en aluminium recyclé et utilisent du verre à faible émissivité. Ceci minimise l’impact environnemental de la construction de la véranda. 

Pour éviter l’utilisation de systèmes énergivores comme la climatisation ou le chauffage mécanique, les vérandas bioclimatiques utilisent des systèmes de ventilation, des ouvertures et des stores pour réguler la température à l’intérieur de la pièce.

Une meilleure isolation

Profilés à rupture de ponts thermiques, vitrage, toiture, plusieurs facteurs entrent en compte pour que la véranda bioclimatique assure une meilleure isolation que les vérandas traditionnelles. 

Pour éviter les ruptures de pont thermique, l’ossature en aluminium est à privilégier sur la véranda bioclimatique. 

Pour assurer une isolation optimale, les vérandas bioclimatiques utilisent souvent des vitrages à isolation renforcée (VIR) qui offrent un meilleur confort thermique et acoustique, une plus grande luminosité et un apport solaire naturel. 

Au niveau de la toiture, le client peut choisir de la recouvrir, entièrement ou partiellement, de vitres, mais il faut s’assurer que l’isolation acoustique est optimale. Il faut notamment opter pour du double vitrage. Il est aussi possible de choisir des panneaux isolants avec plus d’épaisseur pour limiter le bruit de la pluie.

Une plus grande luminosité

Grâce à ses nombreuses vitres, la véranda bioclimatique offre beaucoup plus de lumière naturelle qu’une véranda traditionnelle. Elles sont souvent équipées de toits en verre ou en polycarbonate qui permettent à la lumière naturelle de pénétrer dans la pièce. 

La luminosité est l’argument principal en faveur de la véranda bioclimatique. C’est elle qui joue un rôle déterminant dans la régulation de la température de la véranda et aussi de la maison. C’est aussi elle qui va permettre de faire des économies d’énergie. 

Il a par ailleurs été prouvé qu’un espace de vie lumineux et agréable peut améliorer la santé physique et mentale des occupants.

Un plus grand confort, quelle que soit la saison

Les vérandas bioclimatiques sont des pièces de vie à part entière, qui peuvent être aménagées différemment. Chambre, bureau, salon…si vous ne savez pas comment aménager votre véranda, vous pouvez consulter notre article dédié à ce sujet. 

Durant l’été, les systèmes de régulation mis en place, ainsi que le double vitrage permettent de contrôler la chaleur entrant dans la véranda et d’avoir une température agréable. 

A l’inverse, en hiver la lumière solaire va venir chauffer la véranda bioclimatique et va laisser la pièce saine et sans humidité. Vous pourrez installer un thermostat afin de contrôler continuellement la température de la véranda.

Des économies d’énergie

On estime à environ 50% les économies d’énergie réalisées par une véranda bioclimatique par rapport à une véranda classique. Ces économies vont varier selon votre emplacement géographique et l’orientation de votre véranda. En effet, grâce à la grande quantité de lumière qui entre par les vitres et la toiture, il va être possible de chauffer entièrement la véranda et même votre maison. 

Par ailleurs, la véranda bioclimatique utilise des matériaux respectueux de l’environnement comme le bois et l’aluminium recyclé, qui permettent de réduire les coûts d’entretien à long terme.

Un agrandissement de l’espace de vie

La véranda bioclimatique est une pièce à part entière de la maison. Elle est directement ouverte sur le salon ou sur une autre pièce et constitue donc un véritable agrandissement de l’espace de vie. Il est donc important de bien choisir la pièce que vous allez y aménager à l’intérieur. 

De plus, la véranda bioclimatique est le cœur énergétique de la maison puisque c’est elle qui réchauffe en hiver et c’est aussi elle qui apporte de la fraîcheur et de l’aération en été. C’est donc un point central de votre habitation, même si elle est construite des années après votre maison.

Quelques conseils pour bien gérer une véranda bioclimatique

Gérer l’ensoleillement par la toiture 

Plusieurs options sont envisageables pour gérer l’entrée de lumière solaire dans votre véranda bioclimatique par la toiture. 

Vous pouvez installer des puits de lumière et des panneaux occultants qui vont bloquer les rayons du soleil et éviter les surchauffes en été. 

Vous pouvez également installer des stores plissés qui viennent limiter l’entrée des rayons du soleil et que vous pouvez à l’inverse ouvrir en hiver pour que le soleil chauffe la véranda. 

Gérer l’ensoleillement par les vitres 

Pour gérer l’entrée des rayons du soleil par la façade vous pouvez installer : 

  • des volets-roulants
  • des stores
  • des brises-soleils

Aérer la véranda

Pour limiter l’humidité et éviter les risques de moisissures et tout autre dégât, il est important d’aérer quotidiennement votre véranda bioclimatique. En effet, l’air intérieur est parfois plus pollué que l’air extérieur, il est donc important de le renouveler.
Selon la taille de la véranda, vous devrez installer plusieurs grilles d’aération pour bien ventiler la pièce.  

Côté design, qu’est-ce que ça donne ?

Visuellement, les vérandas bioclimatiques sont équipées de nombreuses vitres pour récupérer un maximum de chaleur. La toiture est elle aussi souvent vitrée. Des systèmes de modulation de lumière peuvent être installés, comme des stores ou des lames orientables, que l’on peut retrouver également sur les pergolas bioclimatiques. Pour celles et ceux qui souhaitent optimiser davantage le transfert de chaleur à l’intérieur de l’habitation, des ouvertures peuvent être faites dans les murs de la maison. 

A lire aussi

Profils Systèmes

Gammiste aluminium, implanté dans le sud de la France, Profils Systèmes conçoit, développe et fabrique depuis près de 40 ans des profilés aluminium et accessoires

Lire la suite »

Vie & Véranda

Vie & Véranda, c’est l’histoire d’un petit atelier de menuiserie dans le Rhône qui a fini par devenir un des leaders français de l’agrandissement de

Lire la suite »

AKENA

AKENA, marque spécialisée dans les solutions outdoor en aluminium, est un fabricant français historique de vérandas, né en Vendée en 1981. Depuis plus de 40

Lire la suite »

Contactez-nous

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Inscription à la newsletter
ErrorHere